mercredi 11 avril 2018

TRAVAUX // Papertoys en 3D

Voici nos paper-toys montés... je vous invite à regarder également les esquisses et la démarche de projet dans son ensemble.

Arthur BERAUD
Sinké THARSIS

Valentine STASSART

Valentine STASSART

Yann DE SMET

Yann DE SMET

Gregory COHEN

Louis-Dior JIN

Tristan CHARTIER

Siloé GOYO

Jean-Christophe DA VEIGA
Quentin NOLOT


TRAVAUX // affiche festival musical

Voici les projets finalisés des affiches pour des festivals de musique imaginaire. L'objectif était de traduire le genre et l'ambiance musicale par la couleur et la forme abstraite.

// Revoir la consigne et suivre le projet ici.

Quentin NOLOT
Valentine STASSART

Camille ROUSSET
Tristan CHARTIER

mardi 10 avril 2018

Histoire de l'art // TCV

Evaluation // 13 / Les avant-gardes et la peinture Moderne 
  • Durée : 2h — Séance n°7 {14h30
  • Absent : Chamontin          Retard : aucun

Technologie, Étude produit // TCV

Cours //11/ La finition de l'objet imprimé
  • Travail du jour : Analyse, lecture documents, prise de notes
  • Durée : 2h— Séance n°2 { 4h
  • Absent : Chamontin       Retard : Aucun

///la suite
3- L’assemblage et le brochage
Ces phases s’opèrent uniquement lors de la fabrication d’un livre ou d‘une brochure. Il existe deux types d’assemblage :
  • Cahiers assemblés = les cahiers sont disposés les uns à côté des autres. 
  • Cahiers encartés = les cahiers sont insérés les uns dans les autres. 

Remarques : Le choix de l’assemblage affectera le foliotage (c’est à dire les numéros de pages) et l’imposition. 

Attention, le type d’assemblage modifie la préparation des fonds perdus : 
  • Cahiers assemblés = agrandir le fond perdu du petit-fond (coté reliure), 
  • Cahiers encartés = agrandir le fond perdu du grand fond (coté extérieur). 

Le brochage consiste à relier l’ouvrage. Il existe aussi des procédés adaptés aux petits tirages en reprographie comme les spirales métalliques ou plastifiés (appelé reliure wire-0). Par contre, certains les livres précieux ou volumineux ont une couverture cartonnée avec une reliure mixte dos carré collé et cousu.


4- La découpe

La découpe, ou rogne au massicot, consiste à couper la publication. Elle s’effectue selon les traits de coupe. Il est impératif de prévoir des fonds perdus pour éviter les défauts.

Les fonds perdus sont des zones de sécurité supplémentaires d’environ 5 mm pour tous les éléments placés en bords de coupe (image, fond de couleur, textes). Ils permettent une rogne sans défauts.

Cas particuliers de découpe : 
  • Pour la fabrication de pochettes à rabat ou pour le boitage, le projet est découpé à plat à l’aide d’une forme de découpe pressée contre le support. 
  • Le poinçonnage consiste à perforer le papier afin de faciliter une découpe à la main (ligne pointillée). Ex : carnet de chèques, billets détachables.

5- La protection
La plastification ou blister : Il sʼagit dʼemballer lʼouvrage dans un sachet en plastique afin de le protéger lors de la livraison (ex : magazine contenant un DVD).

lundi 9 avril 2018

PAA // TCV

Projet // 5 / couleurMusicale
Concevoir l'affiche d'un festival musical fictif par la couleur
  • Travail du jour : réalisation de l’affiche finalisée.
  • Outil indexPao : PDF interactif
  • Durée : 2h — Séance n°8 { 29h
  • Absent : Chamontin, Gilardot          Retard : Aucun

// Travail en cours.



Histoire de l'art // TCV

Cours // 13 / Les avant-gardes et la peinture Moderne 
  • Travail du jour : Lecture des documents et prise de notes
  • Durée : 3h — Séance n°6 {12h30
  • Absent : Gilardot, Chamontin          Retard : Rousset (2h), Chartier (1h)

///La suite
Les dadaïstes décident de détruire l’Art pour mieux le reconstruire. Comme les cubistes, ils s’appuient sur les cultures primitivistes – afrique, océanie mais dépassent la simple relation formelle pour s’intéresser aux rites, aux cérémonies ou à la langue (ref. masque de Janco). De plus, comme les autres avant-gardes, les dadaïstes rédigent dans leurs revues des manifestes mais plûtot absurdes de leur démarche. DADA devient ainsi un mouvement collectif et international qui s’implante dans différents contextes sous différentes formes : en Allemagne avec Raoul Hausmann, George Grosz, John Heartfield ou Kurt Schwitters mais aussi à New York aux USA avec Marcel Duchamp, Francis Picabia ou Man Ray.



D’un point de vue plastique, et dans un esprit de dérision absolue, les dadaïstes adoptent un principe général de révolte et de provocation artistique. Ils tentent de détruire la peinture traditionnelle. Notamment lorsque Marcel Duchamp s’attaque à une icône de l’histoire de l’Art (Mona Lisa) ou lorsqu’il invente ses readymades, autrement dit ses œuvres « déjà faites » qui deviennent œuvre d’art uniquement parce que l’artiste l’a décidé. Par ailleurs, les dadaïstes rejettent la démarche intellectuelle de l’artiste en réalisant des créations par le hasard (collage Arp). Enfin, les dadaïstes désacralisent l’art en utilisant des matériaux sans valeur, des détritus et des objets de « rencontre » qu’ils assemblent avec dérision sur des supports non conformes (carton, planches de bois). Graphiquement, la production DADA explore les possibilités visuelles des photocollages. Ils jouent avec les surimpressions et expérimentes les compositions désordonnées.

En conclusion, DADA pose la question de la nature et de la fonction de l’Art : qu’est-ce que l’Art ? Comment et pourquoi ? Qualifiés de dégénérés, voire de communistes, le courant dadaïste s’achèvera dans le milieu des années vingt avec la montée du nazisme. Cependant, en France, le courant Surréaliste poursuivra la démarche DADA en proposant une production onirique et figurative s’appuyant sur l’inconscient, le hasard ou le rêve.


5_ Les autres avant-gardes

En Hollande, Théo Van Doesburg et Gerrit Rietveld fondent le courant De Stijl, « le Style ». À l’aide de leur revue et de leurs productions, cette avant-garde tente le renouveau des arts appliqués et recherche la « forme pure » en se libérant de l’ornement et du superflu. Les œuvres De Stijl s’inscrivent dans l’esthétique abstraite et très géométrique du Néoplasticisme de Piet Mondrian. Celui-ci, proche de la démarche suprématiste de Malevitch, compose des surfaces de couleurs primaires et des lignes orthogonales noires et épaisses.

Dans le même temps, en Allemagne, une école, le Bauhaus, ambitionne de rétablir l’harmonie entre les différentes formes d’art. Elle entend abattre les cloisons qui séparent l’art de l’artisanat. Pour ce faire, l’enseignement est dispensé par des plasticiens de renom (Kandinsky, Klee, Itten, Moholy-Nagy). Il mêle la peinture, le théâtre, la mode, le design, la photographie, la typographie, l’architecture, etc. Les nazis mettront un terme à l’expérience de cette école en 1933. Les élèves et l’impulsion de cette tentative pédagogique fonderont les mouvements modernes et tous le design du XXe (le style international, le style Suisse, etc).

Pareillement, dans les pays scandinaves, Alvar Aalto et ses pairs proposent leur vision du design et de la modernité : inscription dans le contexte, utilisation de matériaux locaux et aussi une poésie de la forme.




vendredi 6 avril 2018

TRAVAUX // dépliant Miyaké

Voici les propositions de dépliants pour une exposition fictive pour Miyake.
Il s'agit ici avant tout d'un exercice de PAO en vue d'apprendre à réaliser un détourage et un habillage sur Indesign à partir d'un tracé Photoshop. Il fallait aussi respecter la maquette et le pliage imposé. Enfin, nous avons revu qu'on le traitement CMJN et la résolution peuvent être gérés au moment de l'export PDF.
Valentine STASSART
Sinké THARSIS
Siloé GOYO
Tristan CHARTIER
Quentin NOLOT

PAO // TCV

EXERCICE // 7 / dépliantMiyake
Réalisation numérique d'un dépliant pour Miyake
  • Travail du jour : démo, préparation de la maquette et des imports
  • Outil de l'indexPAO : DétourageHabillage,
  • Durée : 3h — Séance n°2 { 7h
  • Absent : Chamontin, Gilardot         Retard : Rousset (1h)
/// Travail en cours






PAO // TCV

EXERCICE // 7 / Faire son book
Réalisation numérique d'un dépliant pour Miyake
  • Travail du jour : démo, préparation de la maquette et des imports
  • Outil de l'indexPAO : DétourageHabillage, PDF
  • Durée : 3h — Séance n°2 { 7h
  • Absent : De Smet, Chamontin, Gilardot        Retard : Aucun


jeudi 5 avril 2018

PAO // TCV

EXERCICE // 7 / Faire son book
Réalisation numérique d'un dépliant pour Miyake
  • Travail du jour : démo, préparation de la maquette et des imports
  • Outil de l'indexPAO : DétourageHabillage,
  • Durée : 4h — Séance n°1 { 4h
  • Absent : Chamontin, Rousset         Retard : Gilardot, Nolot





mardi 3 avril 2018

Technologie, Étude produit // TCV

Cours //11/ La finition de l'objet imprimé
  • Travail du jour : Analyse, lecture documents, prise de notes
  • Durée : 2h— Séance n°1 { 2h
  • Absent : Chamontin, Nolot, Tharsis        Retard : Chartier (1h)

La finition, ou façonnage, est l’ensemble des opérations qui permettent d’achever la publication. Elle comprend différentes phases qui dépendent du projet (livre, affiche, carte, enveloppe).



1- Pelliculage, vernis et gaufrage

Il existe des finitions / impressions qui apportent de la valeur ajoutée au projet :
  • Le pelliculage est l’application d’une pellicule de plastique autocollante d’aspect mate ou brillante afin de protéger contre l’eau, la saleté et l’usure. 
  • Le vernissage est l’impression d’un vernis protecteur UV en ton-direct. Le vernis est dit « sélectif » lorsqu’il est appliqué à certains endroits afin de mettre en valeur le projet. 
  • Le gaufrage consiste à presser une forme en relief sur des supports à fort grammage. Le projet apparaît alors en bas-relief (carte de visite, couverture). 


2- Le pliage, rainage
Il existe 2 types de plis : les plis parallèles et les plis croisés. Ils sont réalisés à lʼaide dʼune plieuse (machine indépendante qui permet de plier la feuille).

Remarque : Certaines rotatives sont munies de plieuses intégrées.

  1. Les plieuses à poches – plis parallèles = Grâce à un jeu de cylindres, la feuille est entraînée dans des poches pour obtenir les plis. La position de la butée permet de définir la position du pli.
  2. Les plieuses à couteaux – plis croisés = Une lame non coupante, appelée couteau, se déplace verticalement et engage la feuille entre deux cylindres pour former un pli perpendiculaire dit pli « croisé ». 

Cas particulier : le rainage
Le rainage consiste à marquer le pli à l’aide d’une forme non coupante. En effet, les fibres des papiers à fort grammage (plus de 200g/m2) empêchent un pliage soigné. On utilise cette technique pour le boitage, les couvertures ou les pochettes à rabats.





Histoire de l'Art // TCV

Cours // 13 / Les avant-gardes et la peinture Moderne 
  • Travail du jour : Lecture des documents et prise de notes
  • Durée : 2h — Séance n°5 {9h30
  • Absent : Chamontin          Retard : Aucun

La suite ///
A partir des années vingt, et donc à la suite de la révolution communiste de 1917, un second courant d’avant-garde émerge : le Constructivisme. Il s’articule autour de Tatline, Popova, Alexandr Rodchenko ou son épouse Barbara Stépanova. Ces artistes jettent les bases du mouvement durant l’exposition « 5x5=25 ». Animés par un projet à la fois social et politisé, les constructivistes souhaitent relier l’art à l’industrie en concevant des objets utiles pour la production et pour les besoins réels du peuple « Soviet ». Ils conçoivent donc des affiches, des livres, des architectures ou des meubles au service du régime communiste et de son idéale sociale. De fait, les artistes délaissent leur statut d’artiste et préfèrent le nom de « constructeurs ». En effet, chez ces artistes, la peinture occupe une place mineure car l’œuvre reste unique et donc destinée à la bourgeoisie. Ils lui préfèrent une dimension multiple afin de l’adresser au peuple : un art pour tous. Pour ce faire, les constructivistes privilégient des techniques créatives mécaniques. Ainsi, Rodchenko, le « reklam-constructivist » explore les possibilités de la photographie, de l’impression et des processus d’industrialisation. Emblématique, ce pionnier développe un graphisme efficace, rapide de mise en œuvre et très très impactant. Il réalise notamment des photomontages puissants qu’il associe à des caractères capitales imposants dans des compositions géométriques dynamiques. Ses couleurs sont limitées et contrastées : le plus souvent un simple contraste noir, rouge et blanc.

Malheureusement, avec la montée du Stalinisme, l’avant-garde russe va peu à peu s’essouffler. De nombreux russes migreront notamment vers l’Allemagne (El Lissitzky, Kandinsky, etc) permettant ainsi le déplacement des idées avant-gardistes russes constructivistes à l’Europe.



4_ DADA

Plus qu’un courant artistique, le mouvement DADA est une réponse absurde, une contestation ironique et critique de son temps. Il nait le 8 février 1916 à Zurich dans le Cabaret Voltaire autour de réfugiés pacifistes européens fuyant l’horreur de la guerre : Tristan Tzara, Hugo Ball, Hans Arp, Marcel Janco. Pour rappel, la Suisse est alors un pays neutre autour d’une Europe qui s’entredéchire (mort à l’échelle mondiale et industrielle). DADA devient un moyen graphique, artistique, poétique et vivant de répondre à l’absurdité de ce monde.




A SUIVRE…