jeudi 23 mars 2017

Étude produit, Technologie // 2CV.A

Cours //5/Image numérique 
  • Durée : 1h — Séance n°2 { 2h
  • Absent : Feder, Gelebart, Raux       Retard : aucun 

/// Suite du cours :

On appelle « courbe de Bézier » le dessin d’un tracé curviligne défini de façon mathématique. Celle-ci est réalisée à la plume vectorielle en éditant des points et des tangentes ; La position, la taille et l’inclinaison des tangentes définissent la forme de la courbe.
On crée et traite l’image vectorielle dans Adobe Illustrator, Corel Draw, Inksape…
Les documents de travail sont enregistrés au format natif AI. Pour l'impression, on utilise le format PDF ou EPS. Pour une diffusion écran, on peut opter pour le SVG.


2. Image matricielle dite « bitmap »

L’image « bitmap » est composée d’un certain nombre de pixels en hauteur et en largeur. Un pixel est un carré de couleur. La qualité d’une image bitmap est définie par le nombre de ses pixels. Plus une image comprend de pixels, mieux elle est définie et plus l’image sera belle et nette. Par conséquent, l’agrandissement engendrera une perte de qualité (gros pixel) alors que la réduction l’améliorera (petit pixel).
Exemple : un cercle jaune 5 cm à 150 dpi est une série de carrés jaunes dans une surface de pixel blanc.

mardi 21 mars 2017

PAO // 1CV

Exercice//9/articleSagmeister
Réaliser la mise en page d'un article en respectant une maquette et en exploitant des feuilles de style.
  • IndexPAO : ChainageHabillage
  • Durée : 1h — Séance n°3 {6h30
  • Absent : Nolot      Retard : Aucun
Certains se sont un peu égarés en proposant des compositions trop chargées, d'autres ont des pages non exploitées ou avec l'article carrément incomplet. Il faudra reprendre mon corrigé pour avoir des pages satisfaisantes.
Mais rappelons que l'objectif principal était d'exploiter des feuilles de style, veiller à la gestion des imports et au respect d'une maquette imposée.

/// Voici les mises en page non corrigées. 

Siloé GOYO



Yereleen CHAMONTIN



Arthur BERAUD



Grégory COHEN



Lou JIN



Camille ROUSSET

lundi 20 mars 2017

PAA // 1CV

Projet // 10 / CVgraphique 
Concevoir et réaliser son Curriculum Vitae. 
  • Travail du jour : Expérimenter des pistes créatives de CV.
  • Durée : 4h – Séance n°3 { 11h
  • Absent : Goyo       Retard:  aucun 
Les élèves ont tenté d'exploiter leur mood-board et leur planche de références de la culture graphique et design pour proposer trois idées de CV graphique.



Étude produit, Technologie // 1CV

Exercice//5/roughWatch
Étudier et réaliser un rough numérique à partir d'une construction vectorielle.

  • Durée : 2h — Séance n°4 { 11h
  • Absent : Goyo          Retard : Gilardot (1h), Beraud (1h), Stassart et Cohen (5 min),
/// A partir des roughs numériques réalisés, les élèves ont tenté de répondre aux questions suivantes.






/// Reprise du cours dans son cahier.

4. Diffuser l’image numérique

Il existe deux modes de publication des images numériques : l’écran et l’impression. Chacune a son processus et ses traitements.

A l’écran, l’image numérique est simplement définie par sa taille en pixel. Un écran est doté d’un nombre de pixels dans la largeur et la hauteur. Donc, les images, quelle soit vectorielle ou matricielle, s’affiche selon leur taille en pixel. Du coup, à l’écran, les images vectorielles perdent leur propriété vectorielle et s’affichent selon des pixels. Ce qui explique pourquoi le web fonctionne exclusivement avec des images matricielles.
Exemple : une image faisant 800x600 pixels occupe un moins de la moitié de l’écran sur moniteur HD de 1920x1080 pixels.

A l’impression, l’image numérique est définie soit par une trame aléatoire, appelée stochastique, soit par une trame demi-teinte. Ces trames sont des points d’encre à différencier des pixels (bitmap) ou des tracés vectoriels. Par conséquent, quelque soit le type d’image, elle est traitée par un RIP (raster image processor) dans un flux numérique pour être tramé.
Remarque 1: Comme les images vectorielles sont légères et qu’elles sont définies selon un langage mathématique, le traitement prépresse du RIP est facilité. Par ailleurs, la qualité d’impression sera inchangée malgré l’agrandissement/réduction.
Remarque 2 : Les images Bitmap seront imprimées avec la même qualité qu’une image vectorielle si la résolution de l’image Bitmap est conforme à la densité de la trame d’impression, appelée Linéature (nombre de lignes de points par pouce).

Résolution de qualité = 2x Linéature d’impression
Soit Densité de pixels à l’écran = 2x Densité de la trame imprimée

Pour une impression à 133 lpp, la résolution des images Bitmap est 266 ppp.
Pour une impression à 40 lpp, la résolution est de 80 ppp.